top of page

Couple goal, amour ridé

L’autre jour on parlait d’amour, puis au détour d’une phrase, j’ai réalisé une chose, Neva pensait que les vieux ne pouvaient pas être des amoureux.

J’étais d’abord médusée et puis j’ai pensé à plein de trucs. Déjà la notion du jeunisme infiltrée inconsciemment dans l’esprit d’une enfant de 5 ans. Comme si l’amour était réservé à une tranche de la société, assez adulte pour consentir, mais toujours suffisamment jeune pour incarner la beauté, la fraîcheur et susciter l’admiration. Alors on a parlé, on a pris le temps, parce que je ne trouve rien de plus émouvant que l’idée de vieillir avec quelqu’un, de voir des rides apparaître sur le visage qu’on aime, les mains s’épaissir sous le poids des années, et les petites habitudes devenir des rituels. J’ai toujours adoré observer comment les gens que j’aime boivent leur café, combien de sucres, long ou serré, comment ils s’endorment, ce qu’ils détestent manger.

Accéder à l’intime c’est le plus beau des cadeaux quand on considère les milliards qui respirent en même temps que nous. Et par intime, j’entends les secrets, les névroses, les complexes, les souvenirs, les déceptions, les moments de gloire et les nuits qui ronflent, qu’on tente de cacher.

Il y a toute une phase de séduction dans les débuts de relation qui ne m’amuse pas du tout, vous savez cette étape un peu obligatoire, où il faut se montrer sous son meilleur jour en espérant plaire. Et puis les voiles se lèvent, petit à petit, ils laissent place au reste, moins beau, plus épineux, et c’est mieux. C’est un risque à prendre, mais si ça passe, si la passion se mue en amour, tout commence vraiment, et tout me semble alors plus sincère, plus pur.

Les vieux qui s’aiment toujours c’est un miracle auquel j’ai envie de croire. Même maintenant. Encore plus maintenant. Ils nourrissent la possibilité de l’amour inconditionnel, avec les défauts et les trucs qui énervent, et d’un coup la vie est plus tendre, parce que la vie, ils n’ont jamais à l’affronter seuls. Insta glorifie les couple goal tous muscles dehors, pour moi le goal c’est l’amour ridé, qui traine un peu des pieds et se tient le bras, pour s’aider à ne pas vaciller.


Комментарии


bottom of page