top of page

Schtroumpfette

Elle me ressemble très peu, ça m’arrangeait, je voulais l’épargner des tourments de mon adolescence, elle a pris tous les gènes récessifs qui trainaient, ça fait un cocktail, de bleu et de blond, comme une schtroumpfette, inattendu et mignon. Elle me bouscule beaucoup, m’envoûte souvent, me surprend tous les jours. Parfois j’ai du mal à réaliser qu’elle est ma fille. Je l’aime tout le temps, mais particulièrement quand elle sent le bébé et l’été. C’était avant le bain dans la lumière du soir, et il n’y a que ces photos pour laisser imaginer à quoi ça ressemble, une schtroumpfette qui sent bon le soleil.




Comments


bottom of page